Le Quizz


QUESTIONS GÉNÉRALES SUR LE TRAITEMENT DES EAUX

Le traitement de l’eau s’effectue par un procédé...


Répondre


Schéma animé

Découvrir


Questions fréquentes

Les eaux usées domestiques sont constituées :

 - des eaux ménagères, appelées aussi eaux grises, qui proviennent de l’évier, du lave-vaisselle, du lave-linge, de la douche, du lavabo ou de la baignoire.

- des eaux vannes provenant des WC.

Tout simplement parce que la communauté de communes de Vinay dispose de sa propre station d'épuration qui assure le traitement des eaux usées de 15 des 17 communes membres. En effet, pour des raisons d'écoulement gravitaire, les réseaux des communes de Chasselay et Varacieux sont directement raccordés à Aqualline. Toutefois Aqualline traite l'ensemble des boues produites par la station d'épuration de Vinay.

Il y a en effet aujourd’hui quelques incertitudes sur l’avenir du projet de Center Parc.

Si ce projet ne devait pas se concrétiser, ce qui est loin d’être acquis, cela n’affecterait en rien le fonctionnement d’Aqualline.

Rappelons que les volumes réservés pour le traitement des eaux usées et des boues du secteur de Roybon correspondent à 7 500 équivalents habitants.

Soit seulement :

• 21,4 % de la capacité totale de traitement des eaux usées. L’absence de raccordement du SIEG à Aqualline ayant un impact marginal sur les coûts d’exploitation qui seraient alors mutualisés entre deux collectivités au lieu de trois.

• 15,7 % de la capacité totale de séchage des boues. Dans ce cas de figure, des solutions de substitution pérennes, permettant de compenser intégralement la diminution du volume des boues traitées étant actuellement en cours de définition avec des collectivités voisines. Les équilibres financiers se trouvant ainsi stabilisés.

C’est là une hypothèse qui était impossible à tenir. Ne répondant plus aux normes d’épuration européenne et rejetant les eaux dans la Cumane, l’ancienne station d’épuration de Saint-Sauveur bénéficiait d’une autorisation de rejet provisoire. Compte tenu de la durée incompressible de 27 mois de chantier, il était impérativement nécessaire de lancer la construction à l’automne 2010 pour satisfaire dans les délais aux exigences de l’arrêté préfectoral. Différer la construction aurait donc eu de graves conséquences sur l’environnement et le développement du territoire.





6tematik, agence web